Dans le cadre du renforcement du contrôle des obligations contractuelles dans la réalisation des marchés publics de produits alimentaires, une campagne de contrôles a été menée par le Service National d’Enquête de la DGCCRF sur l’ensemble du territoire et a porté sur la qualité nutritionnelle et organoleptique des viandes hachées livrées dans les cantines scolaires, les restaurants universitaires et les hôpitaux.

"Les résultats des contrôles ont révélé un taux élevé de non-conformités et une qualité nutritionnelle insuffisante des viandes servies dans les cantines scolaires, les restaurants universitaires et les hôpitaux", souligne un communiqué de presse du secrétariat d’Etat chargé du commerce.(lire la suite)

Comme quoi, le collectif Changeons la cantine ne se bat pas pour rien...

Avez-vous pensé à demander des repas sans viande à la cantine ? A Marseille, c'est possible, mais cela signifie juste sans viande rouge et blanche mais pas sans "protéines animales" puisque remplacée par poissons et oeufs.

Mais c'est déjà un avantage important de pouvoir faire opposition à l'industrie de la viande avec ses antibiotiques et ses conditions lamentables d'élevage.